L’édito de MISC n°86 – Jurassic Park II : le retour éphémère du dinosaure

Françaises, Français, Belges, Belges, geeks velus élevés au Coca light, à la pizza et autres RST de cuisine, fétichistes du silicon plus dans la valley que dans les seins, virtuoses de l’ARP aux doigts volants, tels Christian, sur le clavier, amateurs de bits surtout bien RAID, pervers du test de pénétration et autres back orifices, public chéri mon amour : bonjour !

Je trouve impressionnant que vous soyez aussi nombreux à me (re)lire. En ce qui me concerne, j’aimerais mieux faire autre chose que rédiger cet édito. Je me réjouis toutefois à l’idée des gloussements étouffés que vous pousserez à la lecture d’un calembour, de vos regards bovins qui éclaireront vos visages à la lecture d’un calDüsseldorf, ou des larmes que vous verserez devant tant de calamités. Lire la suite

Quelle sécurité pour l’Internet des objets ?

MISC n°86Ce nouveau numéro de MISC vous invite à faire le point sur la sécurité de l’Internet des objets : intégration dans l’entreprise, sécurité des protocoles utilisés ou encore cas particulier de l’analyse radiofréquence d’une clé de voiture, sont au programme. Parallèlement à ce dossier, on vous proposera de découvrir l’impact réel de la cryptographie obsolète sur la sécurité, quelles données Windows 10 envoie à votre insu, pourquoi réaliser un audit APT et vous partirez également à la rencontre du ransomware Petya ! MISC n°86 vous attend en kiosque et sur la boutiqueLire la suite

À nouveau disponible en kiosque : le guide dédié aux tests d’intrusion !

MISC HS n°12Si vous l’avez manqué chez votre marchand de journaux, sachez que le hors-série n°12 de MISC consacré aux tests d’intrusion est actuellement de retour en kiosque (et durant tout le mois de juillet) ! Pour rappel, ce guide spécial vous permettra de tester la sécurité de votre organisation par une approche Red Team. Ce numéro est également disponible sur notre boutiqueLire la suite

L’édito de MISC n°85 : La fin de la vie privée ?

En 2010, Jean-Marc Manach publiait « La vie privée, un problème de vieux cons ? ». Cet ouvrage discute, pour la mettre à mal, l’opinion répandue selon laquelle les natifs du numérique considéreraient qu’il est légitime d’être tracé numériquement et que leur vie privée est une marchandise échangée contre le droit d’accéder gratuitement à des services en ligne.

La fortune des géants d’Internet, à commencer par Google et Facebook, s’est bâtie sur la monétisation des données personnelles. Ces entreprises ont eu le génie de transformer les usagers de leurs services, non plus en clients, mais en produits à vendre à leurs annonceurs. Le cœur de métier de Facebook ou Google est finalement celui d’une régie publicitaire. Cela a d’ailleurs été parfaitement résumé par un ancien employé de Facebook : « les meilleurs esprits de ma génération se consacrent à faire cliquer des gens sur des pubs ». Lire la suite